Japon : retrouvailles émouvantes

Retour sur le Japon où une nouvelle réplique de magnitude 7,1 vient de se faire à nouveau ressentir. Sur fond de tragédie, des histoires de sauvetage d’animaux font figure de miracle. La dernière en date celle de Ban, une chienne de deux ans, recueillie en pleine mer à deux kilomètres au large du port de Kesennuma, alors qu’elle se trouve sur en équilibre précaire sur un tas de débris de bois. Après bien des efforts, les sauveteurs parviennent à hisser l’animal à bord d’un canot.

En état de choc et amaigri, le chien semble cependant en bonne santé. Mais le plus incroyable reste à venir: alors que des millions de personnes visionnent les images du sauvetage de Ban retransmises à la télévision, une jeune femme reconnaît son animal et se rend aussitôt dans le refuge où l’animal se trouve. L’animal se précipite immédiatement vers sa maitresse lors de retrouvailles d’une intense émotion.

Un chien rescapé du séisme japonais retrouve sa… di 30-Millions-d-Amis

Jeté aux ordures il échappe de justesse à la mort

Voici une histoire que l’on a du mal à croire, plus proche du film d’horreur que de la réalité. Elle s’est passée à Newark, dans le New Jersey le 16 mars dernier. Ce jour-là, une jeune femme de 28 ans, Kisha Curtis, propriétaire d’un pitbull à poils marron, âgé d’un an, avait décidé de se débarasser de lui. Au sens propre du terme. Non seulement elle a battu et affamé son chien mais elle décide en plus ce jour-là de le mettre dans un sac poubelle et de le jeter au vide-ordures depuis son appartement du 22e étage.

L’animal peut etre considéré comme un miraculé...un éboueur, au moment de verser le contenu d’une poubelle dans un broyeur s’est aperçu que quelque chose bougeait dans le sac et a découvert le corps squelettique de l’animal, à l’article de la mort (dont je vous épargne les images). L’éboueur contacte immédiatement le Newark Animal Control, un service de la mairie en charge notamment des animaux errants. Après avoir été placé sous perfusion et réchauffé à l’aide de coussins chauffants, le pitbull est transporté d’urgence à la clinique vétérinaire où il échappe à la mort, ce qui lui vaut d’etre surnommé Patrick puisqu’il a été sauvé durant la nuit du saint patron Irlandais.

Accusée de « manquement aux obligations de fournir des moyens de subsistance à un animal », Kisha Curtis risque une peine de six mois de prison ferme et de 1.000 $ d’amende.

Voyager avec son animal de compagnie

Voila un thème d’actualité à l’approche des beaux jours et des vacances qui pointent le bout du nez, car les propriétaires d’animaux de compagnie se demandent souvent comment faire pour voyager avec eux et surtout quelles sont les règles en la matière.

Avant de partir, que ce soit en France ou à l’étranger rappelez-vous de vérifier que le carnet de vaccination de votre animal est à jour et que vous avez bien effectué les rappels du vaccin antirabique. Ensuite, en fonction du mode de transport que vous choisissez, il vous faut suivre quelques recommandations.

Pas de problème particulier si vous voyagez en voiture mais n’oubliez pas de vous arrêter toutes les deux heures pour faire boire votre animal (derrière une vitre au soleil la température monte vite!), et le laisser se dégourdir les pattes.

Si vous choisissez le train, vous devrez acheter un billet SNCF supplèmentaire et, en fonction de la taille et de son poids, le museler ou le placer dans un panier.

Enfin, si vous choisissez de vous envoler à l’étranger, le transport aérien demande davantage de soin dans la préparation de votre voyage. Lors de l’achat de votre billet, pensez à préciser à votre compagnie aérienne ou à votre agence de voyage que vous voyagerez avec votre animal, il vous sera alors demandé d’ en acheter un pour votre animal. Seuls les petits animaux sont admis en cabine et sont placés dans un panier sur vos genoux. Cependant, le poids maximum autorisé en cabine est variable en fonction de la compagnie, renseignez-vous donc bien auprès de cette dernière. Si votre animal dépasse le poids autorisé, il devra voyager dans une cage en soute, dans un endroit ventilé, pressurisé et chauffé.

La DGAC (Direction Générale de l’Aviation civile) rappelle que tous les animaux ne peuvent pas voyager par avion. Pas de problème pour les ‘‘carnivores domestiques’’, chien, chat et même furet, à condition qu’ils soient titulaires d’un passeport établi par votre vétérinaire, vaccinés et identifiés (porteurs d’un tatouage ou d’une puce implantée sous la peau). En ce qui concerne les petits oiseaux, la DGAC conseille de contacter directement la compagnie. Par ailleurs, les petits rongeurs (hamster, lapins, cobayes…), ne sont généralement pas admis à bord. Et enfin, n’oubliez pas que certaines compagnies limitent le nombre d’animaux admis à bord d’un vol et qu’il est donc recommandé de réserver son billet le plus tôt possible.

Mais si vous décidez de partir sans votre fidèle compagnon, inutile de rappeler qu’il existe des solutions pour ne pas l’abandonner seul le temps des vacances! Entre les structures spécialisées dans la garde des animaux, l’étudiant adepte du dog-sitting ou la personne retraitée qui sera ravie de s’en occuper, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas!

Et maintant bonnes vacances!

Scandale en Angleterre : le martyre d’une éléphante de cirque

L’Angleterre a découvert récemment des images filmées cet hiver par l’association A.D.I (Animal Defenders International) montrant le calvaire enduré par une éléphante de cirque quotidiennement battue à coups de fourche, de pique et de pieds. Ce cas éclatant de maltraitance se déroulait dans le hangar du cirque Bobby Roberts à Polebrook, dans le Northamptonshire (Royaume-Uni).

Les images obtenues grâce à une caméra cachée par l’association, montrent l’éléphante surnommée Annie constamment enchaînée sans aucune possibilité de bouger et d’échapper aux coups.

L’employé du cirque, Nicolae Nitu dit Jimmy, est en fuite et la police a lancé une enquête. Une plainte va être déposée contre le cirque pour mauvais traitements sur les animaux. Alors que depuis 2005 des voix s’élevaient pour avertir les autorités des mauvais traitements subis par Annie et des conditions de vie effroyables, il a fallu attendre ces images (dont certains passages peuvent heurter la sensibilité) pour que les choses changent.

La vidéo du martyr d’Annie et l’indignation qu’elle soulève dans la presse et le grand public va probablement accélérer le vote d’une nouvelle loi quant au sort des animaux de cirque. Il faut savoir qu’en France, certains cirques reconnaissent que durant l’hiver les éléphants restent dans les camions sans activité, sans lumière, en complète infraction sur les lois concernant le bien être animal. Faudra-t-il passer par une caméra cachée pour qu’en France également les autorités agissent?

Le meilleur ami de l’homme? Le chien!

A partir de 1970, des chercheurs anglo-saxons (éthologues, psychologues et médecins généralistes) ont entrepris des travaux sur l’influence des relations homme-animal, obtenant des résultats qui montrent leur influence positive sur le psychisme humain et la santé en générale. C’est le cas en particulier du chien, depuis toujours meilleur ami de l’homme, qui selon les récentes études scientifiques, serait bénéfique pour l’homme soit au niveau mental que physique.

Mais quels sont exactement les effets positifs d’un chien dans la vie de l’homme?

- sa compagnie contribue à réduire le stress de la vie active, trop souvent frénétique entre les devoirs professionnels et familiaux.

- pour les enfants autistes, la présence d’un chien constitue un antidote contre l’angoisse, tout en l’aidant à s’ouvrir et à instaurer des rapports avec les autres personnes.

- vivre avec un chien aiderait à diminuer la pressione artérielle et donc à combattre l’hypertension.

- les personnes qui possèdent un chien voient leur risque d’infarctus diminuer de 30%, le risque d’ictus de 40%.

- les propriétaires de chien seraient en meilleure santé que les non-propriétaires et fréquenteraient en conséquence beaucoup moins les salles d’attente des médecins. En effet, la présence d’un chien oblige à une activité physique fréquente en plein air, puisque la promenade avec le chien est une activité quotidienne obligatoire.

- enfin, la présence du chien aide à combattre la solitude et la dépression. Le rapport instauré avec son chien favoriserait l’activité créative, le désir de prendre soin de soi, et augmenterait sensiblement les liens sociaux.

Sans compter bien évidemment la joie que procurent les retrouvailles avec son chien lorsque celui vous attend impatient derrière la porte!

Histoire d’amour entre deux lions Shiba et Juma

L’histoire des deux lions Siba et Juma du zoo de Pittsburgh a ému toute l’Amérique. Elle a commencé il y a 21 ans, lors de leur arrivée dans le zoo et a pris fin il y a quelques jours quand Juma, atteint d’une grave maladie qui portait à une progressive dégénérescence du système nerveux, a été soumis à l’euthanasie afin de soulager ses souffrances. Une vie passée ensemble, pendant laquelle les deux animaux ont donné preuve d’un incroyable amour.
La décision de mettre fin aux jours de Juma a été extrèmenent difficile mais malheureusement inévitable raconte le vétérinaire.
Mais le coté extraordinaire de cette histoire c’est l’amour, l’affection et le soutien que Shiba a démontré à son compagnon Juma dans les derniers instants: elle ne l’a pas quitté un instant, dormant près de lui et prennant soir de lui, comprennant que la séparation était imminente.

Le footballer Luis Moreno shoote dans une chouette

Cela s’est passé lors d’une rencontre de football entre deux équipes colombiennes au début du mois. A la 74è minute de jeu, une chouette (animal mascotte d’une des deux équipes) a été assommée par le tir d’un joueur. Visiblement désorientée, assommée, la chouette se retrouve sur le dos. Mais c’est ce qui suit qui a fait scandale en Colombie:  excédé par ce fait de match, le Panaméen Luis Moreno s’approche de l’animal et décide de “le virer” en employant la méthode forte, un violent coup de pied!

Malheureusement la chouette n’a pas supporté ces mauvais traitements et est décédée peu après…

Coupable de ce geste d’une insensibilité étonnante, le joueur s’est mis tout le monde à dos: les associations de défense des animaux d’une part, et les supporters de l’Atlético Junior Baranquilla d’autre part, dont la chouette est la mascotte. Une association locale de défense des animaux a en outre demandé que le joueur soit suspendu par son club. La Fédération Colombienne de Football prononce une sanction à l’encontre de Luis Moreno : une suspension pour deux matchs et une amende de 1 070 200 pesos, soit 401 euros…

En France, la SPA rappelle que ce genre d’actes de cruauté sont punis de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende par l’article 521-1 du Code pénal.

Une réflexion intéressante sur la violence envers les animaux

Le saviez-vous? Il semblerait que l’existence d’un lien entre la violence envers les animaux et la violence familiale soit un fait de plus en plus avéré. Selon Annie Ross – Docteure en médecine vétérinaire, des études réalisées en Amérique du Nord confirmeraient cette thèse, montrant que la personne qui menace de blesser ou qui blesse ou tue un animal de compagnie peut le faire pour obtenir ou conserver un certain contrôle, une forme de pouvoir, sur les autres membres de la famille. L’animal devient alors un otage, un outil de chantage, d’intimidation, de manipulation et même d’abus émotionnel auprès des autres membres de la famille.

“On peut dire que la violence faite à un animal est souvent le reflet ou le symptôme de violence domestique. En fait, quand un animal est menacé, blessé ou tué, il est fort à parier qu’un enfant ou un partenaire est aussi victime de violence ou d’abus à la maison” explique encore Annie Ross. “Quand un enfant blesse ou tue un animal, il faut souvent le voir comme le reflet d’un problème encore plus grand à la maison…”

Une analyse intéressante donc qui tente d’affronter le thème de la violence animale par rapport au contexte général du cercle familial. Soyons donc attentifs, ouvrons les yeux!

Quand les People sauvent les animaux

On savait Katherine Heigl sensible à la cause animale, on a maintenant la preuve qu’elle a le coeur sur la main. L’ancienne star de Grey’s Anatomy a été prise de compassion pour un jeune chien arrivé au sein de son association, Hounds Of Hope, après avoir été blessé au cours d’un combat organisé. Rufus, tel est le nom du chien, et ses nombreuses blessures ont boulversé la jeune femme qui n’a pas hésité à le recueillir chez elle et à s’occuper de le faire soigner.

A ce sujet, une source a révélé au National Enquirer : “La passion de Katherine, c’est de sauver les chiens. Elle voulait un chiot pour sa fille adoptive, Naleigh, lorsque Rufus est entrée dans sa vie. Katherine était bouleversée lorsqu’elle a vu les blessures de ce chien. Elle a dépensé des milliers de dollars en opérations chirurgicales pour tenter de le sauver.

On peut donc être rassurés sur le futur de Rufus!

Cliquer pour les sauver !

Beaucoup se demandent depuis la catastrophe du séisme au Japon comment faire pour aider les animaux japonais en détresse, confrontés au froid, à la faim et à de multiples traumatismes. Les associations de protection animale se mobilisent pour venir en aide aux animaux sinistrés du Japon; en particulier Actuanimaux a lancé une action solidaire pour réunir des fonds qui serviront à couvrir les frais de prise en charge, nourriture et soins vétérinaires. L’idée est simple, il suffit de cliquer jusqu’à cinq fois par jour pour sauver un animal!

En 4 jours, l’association a réussi a recolter la somme de 3000 €, un record !! Sachant que la somme minimale nécessaire pour aider un animal est de 15€, on peut estimer que 200 animaux vont pouvoir être sauvés!

L’action continue donc avec d’autres animaux à sauver dont vous trouverez les liens ci-dessous:

pour sauver un chien japonnais : http://www.actuanimaux.com/japon-sauvons-1-chien-sinistre
pour sauver un chat japonnais :
http://www.actuanimaux.com/japon-sauvons-1-chat-sinistre
Et n’oubliez pa….Cliquez, cliquez et cliquez encore !